Auto Écoles AEG et ADN EXPERT FORMATION

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent, indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route. Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.
Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour lequel votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière, saura vous guider.

Cette formation est organisée en deux parties : La formation théorique, axée sur l’apprentissage des 11 thèmes et la formation pratique.


LA FORMATION THEORIQUE PERMIS B

Elle est axée sur les 10 thèmes suivants :

  1. La Circulation Routière
  2. Le Conducteur
  3. La Route
  4.  Les Autres Usagers

5. Les Notions diverses

6. Les Premiers Secours

7. Prendre et quitter le véhicule

8. La mécanique et les équipements

9. La sécurité du passager et du véhicule

10. L'environnement

 

Des tests audiovisuels visant à vérifier, compléter et évaluer les connaissances sont régulièrement dispensés, du lundi au vendredi de 10:00 à 12:00 et de 15:00 à 17:00. L’établissement propose des entraînements réguliers en distanciel, avec ses partenaires CodesRousseau ou PREPACODE, disponible sur support tablette et smartphone dans les mêmes conditions qu’à l’examen.

Nous proposons également des animations en salle, sur rendez-vous, afin de développer les grands thèmes de la sécurité routière.

LA FORMATION THEORIQUE PERMIS A

Elle est axée sur les 9 thèmes suivants :

1. La Circulation Routière

2. Le Conducteur

3. La Route

4. Les Autres Usagers

5. Les Notions diverses

6. Les Premiers Secours

7. Équipement de protection et sécurité du véhicule

8. La mécanique et les équipements

9. L'environnement

 

 

La formation est exclusivement en distanciel, avec ses partenaires CodesRousseau ou PREPACODE, disponible sur support tablette et smartphone dans les mêmes conditions qu’à l’examen.

 

L’examen théorique

La formation sera validée par l’Examen Théorique composé d’une série aléatoire de 40 questions. Pour être reçus, les élèves ne doivent pas dépasser 5 fautes. Il se déroule dans les locaux d’un opérateur agréé. Le résultat est connu par mail dans la journée.

LA FORMATION PRATIQUE PERMIS B

Elle est axée sur les bons comportements du conducteur afin de ne mettre en danger ni sa propre sécurité ni celle des autres. Les formateurs s’appuient sur un référentiel commun, le REMC, et dispensent leur cours de manière à valider les 4 compétences globales :

  1. Assumer personnellement ses responsabilités citoyennes, juridiques et sociales
  2. Utiliser un véhicule à moteur de façon autonome, rationnellement et en sécurité
  3. Préparer ses trajets et conduire le véhicule dans les situations de circulation simples ou complexes
  4. Prendre en compte les facteurs entraînant une dégradation du système homme/véhicule/environnement, prendre les décisions qui permettent d'y faire face, mettre en œuvre les mesures préventives.

Compétence 1 : Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

a. ​ Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer les vérifications intérieures et extérieures

b. Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir

c. Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire

d. Démarrer et s'arrêter

e. Doser l'accélération et le freinage à diverses allures

f. Utiliser la boîte de vitesses

g. Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire

h. Regarder autour de soi et avertir

i. Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

a. Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte

b. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de direction

c. Adapter l'allure aux situations

d. Tourner à droite et à gauche en agglomération

e. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité

f. Franchir les carrefours à sens giratoire et les ronds-points

g. S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau

Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

a. Évaluer et maintenir les distances de sécurité

b. Croiser, dépasser, être dépassé

c. Passer les virages et conduire en déclivité

d. Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie

e. S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide

f. Conduire dans une file de véhicule et dans une circulation dense

g. Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites

Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

a. Suivre un itinéraire de façon autonome

b. Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie

c. Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer

d. Connaître les comportements à adopter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir

e. Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur de vitesse, limiteur, ABS, aides à la navigation ....)

f. Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence

g. Pratiquer l'éco-conduite

L’examen pratique :

Il valide cette formation par une évaluation des compétences.

  • La connaissance et l'utilisation des commandes ;
  • La prise d'information ;
  • L’adaptation de l'allure du véhicule aux circonstances de la route ;
  • L’application de la réglementation ;
  • La communication avec les autres usagers ;
  • Le partage de la chaussée ;
  • Le respect des distances de sécurité.

L'examinateur évalue en outre l'autonomie et la conscience du risque du candidat. Pour être reçu à l'examen, le candidat doit obtenir au moins 20 points sur 31 (sans erreur éliminatoire).
L'expert réalise un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l'expert et le candidat peut s'instaurer au cours de l'épreuve.

LA FORMATION PRATIQUE PERMIS A

Cette formation est composée de deux parties:

  1. une formation hors circulation dite plateau;
  2. une formation en circulation.

La formation plateau permet l'apprentissage du maniement et de la maîtrise du véhicule hors circulation. Elle se déroule sur une piste qui mesure minimum 6m de large et 130m de long. La formation en circulation permet d'appliquer sur le terrain cette maîtrise et d'acquérir une réflexion autour de la sécurité et ainsi valider les 4 compétences du référentiel. Pour plus de détails, nous vous proposons la lecture du fichier ci-après.

Programme de formation REMC A Référentiel pour l'éducation à une mobilité citoyenne

Compétence 1 : Maîtriser le maniement de la moto à vitesse réduite et vitesse plus élevée, hors circulation

a. Connaître et adopter les comportements sécuritaires en matière d'équipement du motard
b. Connaître la conception de la moto et ses principaux organes
c. Maîtriser et déplacer la machine sans l'aide du moteur
d. Adopter une position de conduite sécuritaire
e. Démarrer et s'arrêter en toutes circonstances
f. Monter et rétrograder les rapports de vitesse
g. Maîtriser la réalisation du freinage
h. Connaître les incidences du regard sur la trajectoire et la stabilité
i. tenir l'équilibre sans et avec passager
j. Maîtriser l'utilisation de l'embrayage (sauf transmission automatique)
k. Maîtriser les techniques d'inclinaison
l. réaliser un freinage d'urgence

Compétence 2 : Appréhender la route et circuler dans des conditions normales

a. Connaître et respecter les règles de circulation
b. Rechercher la signalisation et les indices utiles
c. Positionner le véhicule sur la chaussée
d. Adapter l'allure aux situations
e. Etre en mesure de s'arrêter, stationner et de repartir en sécurité
f. Tourner à droite et à gauche
g. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
h. Franchir les ronds-points et carrefours à sens giratoire

Compétence 3 : Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

a. Evaluer et maintenir les distances de sécurité
b. Croiser, dépasser, être dépassé
c. Négocier les virages de la façon le plus sécurisante
d. Communiquer avec les autres usagers
e. Connaître les caractéristiques des autres usagers et se comporter avec courtoisie à leur égard
f. Connaître les particularités des véhicules lourds et savoir se rendre visible
g. S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide
h. Conduire dans une file de véhicule
i. Connaître les règles relatives à la circulation inter-files
j. Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites
k. Conduire à l'abord et dans la traversée d'ouvrages routiers tels que les tunnels, les ponts...

Compétence 4 : Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

a. Suivre un itinéraire de manière autonome
b. Préparer et effectuer un trajet en autonomie
c. Connaître les principaux facteurs de risque
d. Connaître les comportements à adopter en cas d'accident: Protéger, Alerter, Secourir
e. Connaître les différents dispositifs d'aide à la conduite
f. Avoir des notions sur l'entretien et le dépannage de la motocyclette
g. Pratiquer l'éco-conduite

L’examen pratique :

Il est lui aussi en deux parties et donc deux épreuves (plateau et circulation). Ce dernier valide cette formation par une évaluation des compétences.

L'épreuve plateau

  • Déplacer la moto sans l’aide du moteur
  • Maîtriser la moto à allure lente hors circulation (sur plateau) sans et avec passager;
  • Maîtriser la moto à allure normale hors circulation (sur plateau) avec freinage, slalom et évitement;
  • Les phases d’arrêts, vitesses et zones neutralisées.

L'épreuve Circulation

  • Savoir respecter le code de la route,
  • Savoir circuler en sécurité,
  • Savoir utiliser les commandes,
  • prendre l'information, analyser et décider,
  • Savoir communiquer, diriger le véhicule, adapter l’allure,
  • utiliser la chaussée et maintenir les espaces de sécurité, la trajectoire en toute sécurité.

L'examinateur évalue en outre l'autonomie et la conscience du risque du candidat. Pour être reçu à l'examen, le candidat doit obtenir au moins 20 points sur 30.
L'expert réalise un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l'expert et le candidat peut s'instaurer au cours de l'épreuve.